5 CHOSES A NE JAMAIS FAIRE A UN HERAULTAIS

Béziers, le 20 Juin 2017

Élaborée par la brasserie artisanale Ratz en Occitanie, la bière artisanale La Gorge Fraîche est distribuée dans tout l’Hérault. Fiers et sanguins, les habitants du département ont du caractère. Il peut ainsi être très utile de connaître quelques usages, afin de s’éviter un certain nombre de situations difficiles.

1) Ne le mettez jamais à côté de parisiens

Héraultais et fier de l’être, il bombe le torse dès que l’on parle de sa région. Dans une aversion naturelle au nord (soyons gentils : au dessus de Clermont-Ferrand), il a tendance à ricaner quand il croise des parisiens. Dans la psychologie de l’héraultais, un parisien ça met des chaussettes dans les nu-pieds, ça enroule un pull autour du cou et ça cause avec un petit accent pointu. Un parisien, ça vient « boire un pot » chez Nanette et ça demande un « pastis-grenadine » pour avoir une tomate.

Face à un « parigot », l’héraultais peut donc attraper un fou-rire et vous mettre dans une situation très embarrassante, surtout si les parisiens en question sont des amis à vous.

2) Ne le faîtes jamais attendre sur une file à la flèche clignotante

Dès l’instant où la flèche orange clignotante, on ne fait pas attendre l’héraultais derrière plus d’une seconde. Hasardez-vous à essayer, mais vous êtes prévenu : çe serait comme ouvrir la boîte de Pandore. Dans votre rétroviseur, vous assisteriez en direct au retour à l’état sauvage de l’héraultais.

3) Ne critiquez jamais sa façon de faire le barbecue

Le barbecue, c’est une affaire de mâles. Il y a fort à parier qu’en observant quelques minutes des héraultais préparer les sardines, vous saisissiez rapidement les enjeux virils qui se greffent à l’ouvrage. C’est un fait : il y a des dominants et des dominés en matière de barbecue, l’héraultais vous le fera vite comprendre.

Ne le contredisez jamais, ne le conseillez pas : IL SAIT et il n’a pas besoin de vous. Il a son ordre, son boufadou, sa technique pour attiser le feu avec le ramasse-poussière.

4) Ne le faites jamais ralentir quand il est sur la 3ème file de l’A9

Si vous ne vous êtes jamais rendus dans l’Hérault, vous allez donc gagner à vous familiariser avec quelques recommandations de bonnes pratiques sur l’autoroute A9, afin de vous éviter un stress inutile. Ayez toujours en tête que sur l’autoroute l’héraultais est un seigneur : rien ne doit ralentir sa route. Vérifiez alors bien vos arrières si vous dépassez sur la 3ème file, vous savez à présent que vous empruntez la voie des monarques. Ceux qui s’aventurent à faire ralentir un héraultais endurent un calvaire épouvantable : il se met alors à vous coller au cul à 130 km/h pour vous forcer à dégager et vous oppresse par un mitraillage d’appels de phares. Ne dîtes par ailleurs jamais à un 34 qu’il conduit mal, c’est une attribution réservée aux 30.

Pour vous donner une excellente idée de ce qu’il se passe dans l’habitacle, nous avons déniché la vidéo d’un sudiste au volant (probablement plutôt vers Avignon vu l’accent, mais c’est un bel aperçu!), par l’excellent Youtuber Retrecime:

UN SUDISTE AU VOLANT (cliquez sur le lien)

5) Ne dîtes jamais du mal de son village

Enfin, bannissez toute critique sur son village de naissance ou de résidence. On touche là au sacré, par les nombreuses attaches de l’héraultais : son enfance, son club de foot, ses copains, son terrain de boules. Le village, c’est LUI en quelque sorte, alors pas touche !

Laissez-vous gagner par la convivialité méridionale, asseyez-vous au café sur la place du village, près du clapotis de la fontaine. Il y a fort à parier que vous y resterez finalement l’après-midi, à siroter des Gorge Fraîches sous les platanes.

 

A bon entendeur, salut !

 

La Gorge Fraîche

Bière artisanale en Occitanie

__

RETROUVEZ D’AUTRES ARTICLES SUR NOTRE BLOG :

Actualités en Occitanie, humour, insolite, culture

Circuits gastronomiques Les Perles du Midi

 

 

 

 

 

Publié dans Actus, restaurateurs, divers, humour, insolite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Mentions légales    Nous contacter