Bodega L’Urgencia: les infirmières font monter la température de la féria !


A la féria de Béziers la bière artisanale La Gorge Fraîche sera disponible à la bodéga l'urgencia

Les étudiantes infirmières de L’Urgencia font monter la température de la féria de Béziers depuis plus de vingt ans [photo: page FB L’Urgencia]

Le 6 Août 2017 – Par G. Nguyen

Dans le grand pèlerinage festif et annuel, la bière artisanale La Gorge Fraîche sera présente sur un sentier fraîcheur en quatre étapes, dont la bodega L’URGENCIA à l’hôtel Bastard (rue Montmorency). Incontournable de la féria de Béziers, la bodéga des étudiants infirmiers fait battre le cœur des festejaires depuis plus de vingt ans.

Bodega L’Urgencia: le «piment d’espelette» de la féria

Véritable « piment d’Espelette » de la féria, épicée et légèrement… piquante ! Les étudiantes infirmières de l’Urgencia ruent dans les brancards de la morosité depuis vingt-deux ans. Belles, déjantées, nos petits cœurs de sud attendent les fêtards pour la dernière, la Ultima : autant dire que ça va chauffer dans la cour de l’Hôtel Bastard !

Fidèle au poste depuis seize ans, le Dr D.J Cassou assure le pacemaker de la bodéga.

A béziers, retrouvez La Gorge Fraîche dans une des meilleures bodégas de la féria

La bonne mine de l’Urgencia

On a toujours quelque bobo à se prétexter pour quérir le sourire d’une infirmière ou le clin d’œil du bel infirmier. Mise en quarantaine sitôt qu’on rentre: dans un passage à moulinette, le personnel s’assure qu’aucun bacille morose ne soit logé en vous. C’est avec la bonne mine que l’on ressort de l’Urgencia !

L’Urgencia: la dernière à l’hôtel Bastard

Ultima, parce que la dernière. Parmi les meilleures presses de la féria de Béziers, la cour de l’hôtel Bastard a construit les souvenirs de jeunesse de milliers de festejaires. Alors pour la dernière, les infirmiers nous ont promis que la température allait monter dans les murs de Bastard !

La Gorge Fraîche pour la Ultima

Ancien du Lycée La Trinité comme Ludo et Mathieu,  Vincent Margiotta assure avec son équipe de bénévoles l’organisation de l’Urgencia. Il a sollicité la bière La Gorge Fraîche pour la buvette.

Le biéroduc est connecté à l’hôtel Bastard. Vincent trépigne devant la grande vanne avec son gobelet Ecocup mais ses amis le retiennent !

La gorge Fraiche dans la meilleure bodéga de Béziers

Nous dressons une belle rangée de becs pour la Ultima : blonde, blanche et les cocktails.

Les infirmières serviront la star des oasis La Gorge Fraîche: le  bombejito. De l’espagnol « bomberos » (pompier) et  « mojito », ce savoureux cocktail est élaboré à partir de la bière La Gorge Fraîche blanche.

Bombejito: la star des cocktails La Gorge Fraîche

UN PICHET, PICHE !   

L’association du Bureau des Etudiants Infirmiers de Béziers

Derrière son humeur déjantée, l’implication d’une association méritante: le Bureau des Etudiants Infirmiers de Béziers. L’argent récolté finance des actions et des projets très importants pour les étudiants : séjours humanitaires, actions caritatives en faveur des malades etc…

En conciliant sa prestation festive et son investissement pour des actions en faveur des malades, l’Urgencia réussit depuis vingt ans l’étonnant pari d’unir le sérieux à la fête, dans un partage de joie, de bons moments et d’amitié.

Un merci particulier à Vincent et bravo à  toute la formidable équipe. Ils sont supers !

Du 11 au 15 Août – Hotel Bastard – Rue Montmorency – Béziers

La Gorge Fraîche

Bière artisanale Sud de France

Article similaire sur le BLOG DE LA GORGE FRAICHE

 

Publié dans Actus, restaurateurs, divers, humour, insolite
Un commentaire sur “Bodega L’Urgencia: les infirmières font monter la température de la féria !
2 Pings/Trackback pour "Bodega L’Urgencia: les infirmières font monter la température de la féria !"
  1. […] Bodéga L’Urgencia: les infirmières font battre le coeur de la féria depuis 23 ans […]

  2. […] moins que le célèbre DJ CASSOU, qui a encore fait un carton cette année pour nos anges blancs, les infirmières de la bodéga L’Urgencia. Il prend ce soir les commandes pour les soldats du feu, pour faire pousser Celsius et autres watts […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Mentions légales    Nous contacter