Le Phare à Palavas-les-Flots : Dans le ciel de la Méditerranée

découvrez le restaurant panoramique le phare à Palavas les flots avec la bière artisanale La Gorge Fraiche

Maxime Leparoux, chef du restaurant Le Phare à Palavas-les-Flots

Juché dans le ciel de Palavas-les-Flots, le restaurant Le Phare accueille les convives dans un restaurant panoramique pivotant. Une ballade gastronomique à 360°, entre le rivage et l’arrière-pays languedocien.

– Par Guillaume Nguyen

<- Retour à la page d’accueil La Gorge Fraîche

Depuis presque 20 ans, le Phare de la Méditerranée est un édifice incontournable dans le paysage de Palavas-les-Flots. Le restaurant panoramique Le Phare accueille le public au 12ème étage dans un lieu unique en France.

Le Phare de la Méditerranée

Un restaurant panoramique unique en France

Le concept : un panorama vertigineux, spectaculaire et pivotant sur 360°. Le Phare compte parmi les 40 établissements de ce type répertoriés à travers le monde.

Juché dans le ciel de Palavas, les convives se délectent d’une agape aérienne, déroulant en ellipse le rivage azuré de la côte héraultaise, les étangs, les vignobles et verdures du Pic Saint-Loup, les contreforts cévenols.

la vue exceptionnelle du restaurant le phare à palavas les flots

La vue depuis la salle à manger [site web Le Phare]

L’expérience est de toute beauté, installé dans un restaurant cosy et lumineux.

Le restaurant panoramique Le Phare est aujourd’hui géré par Johanna Lechuga, membre d’une belle fratrie de restaurateurs (Jeson tient l’Insensé à Montpellier et Jordan a ouvert samedi dernier le Gafetou au Grau-du-Roi).

Elle a repris la gérance durant l’été 2017, accompagnée pour les cuisines par le chef Maxime Leparoux.

Johanna nous a sollicités en Septembre pour compléter sa carte de boissons; nous avons le grand plaisir de lui fournir notre gamme artisanale classique (bières blonde, blanche, ambrée et hiver).

Le Phare de La Méditerranée : 75 ans d’histoire

Avec une incroyable vigie, la côte héraultaise a, depuis septembre, sa sentinelle anti-gorge sèche. Juché à 37 mètres de haut, façon Malibu, Mathieu Debilliers (co-patron de la bière artisanale La Gorge Fraîche ndlr) profite de la livraison pour scruter attentivement la côte avec ses jumelles.

Blague à part, le site abritait effectivement une sentinelle : la Redoute de Ballestras. Construite en 1744, cette tour d’alerte comptait parmi la ligne de fortifications qui protégeait le littoral languedocien. Mises en oeuvre tout au long du 18e siècle, ces défenses militaires répondaient à l’incursion anglaise du 25 juillet 1710, repoussée après une âpre castagne sur la plage de Sète.

C’est d’ailleurs autour de ce sémaphore que le berceau de Palavas vit le jour, initialement un petit village de pêcheurs implantés dans des cabanes autour de la Redoute.

Un ancien château d’eau réhabilité

La structure du bâtiment est un château d’eau en béton construit en 1943 et intégrant la Redoute dans son coffrage. Il a alimenté Palavas jusqu’en 1997.

Aperçu du château d’eau (photo d’après-guerre)

Désuet face à la population croissante, la municipalité de l’époque a lancé un vaste projet, réhabilitant le morne champignon de béton en un bâtiment moderne tourné vers l’avenir.

La partie supérieure a été supprimée pour aménager une construction unique en France : un restaurant panoramique pivotant sur lui-même. Les intérieurs supérieurs accueillent une salle de congrès, des bureaux et des logements.

Pour l’occasion, la Redoute a été démontée et déplacée à son emplacement actuel, au Parc du Levant. Elle accueille aujourd’hui les œuvres d’Albert Dubout dans le musée qui lui est consacré.

Restaurant panoramique : ” Vos sens à 360° “

Le rotation complète de l’édifice dure une heure et demie, disposée naturellement aux horizons bleutés et autres couchers de soleil romantiques.

Avec humour, Maxime retrace les quelques temps d’ajustement requis pour une structure aussi inhabituelle. On conseille aux clients d’éviter de déposer leur écharpe sur le rebord de fenêtre, à moins d’attendre une heure trente pour la voir revenir à leurs côtés. Les serveurs ont acquis quelques repères pour s’orienter !

D’une prestation traiteur initiale, les lieux ont ensuite été aménagés pour recevoir les cuisines, implantées aujourd’hui au cœur du restaurant.

La cuisine du Phare est installée au centre du restaurant

Sous sa grande toque, Maxime nous fait visiter les lieux et nous fait part de sa réflexion sur son travail.

« L’idée est d’associer le visuel exceptionnel à une expérience gastronomique : « tous vos sens à 360° ». Tout est fait sur place ici, avec la cuisine placée au centre du restaurant. Je ne travaille que des produits frais de saison et me fournis le plus possible auprès des producteurs et des entreprises locales. Je modifie la carte à chaque changement de saison »

Filets de canard français sauce mandarine et Miel de Montpellier, rouille palavassienne, piqué de lotte à la citronnelle… La cuisine du Phare fait la part belle aux produits de pêche tout en restant ouverte à des apartés plus exotiques, comme son filet de Saint-Pierre rôti beurre de wakamé et citron d’Asie.

Le restaurant propose un menu végétarien.

Souris d’agneau à La Gorge Fraîche !

Une belle surprise quand nous avons appris que Maxime proposait dans sa carte une création réalisée avec notre bière d’hiver.

L’idée de la souris d’agneau à La Gorge Fraîche d’hiver suit notre respect de la saisonnalité.  Je me suis inspiré d’une carbonnade flamande mais j’ai adapté la cuisson sur un versant tajine. Les pièces d’agneau sont macérées une nuit entière avec la bière en jus et des oignons rouges, pour être ensuite confite en cuisson lente pendant 3h30 à 130 °C.

“On a des demandes en mariage qui se font chez nous”

Le chef nous raconte une jolie anecdote: « On a de temps en temps des demandes en mariage qui se font chez nous. J’ai le souvenir d’un client qui avait écrit sur le sable de la plage sa demande en mariage, qu’il a faite à sa compagne lorsque le restaurant est arrivé à sa hauteur ! »

Maxime Leparoux : chef du Phare

Maxime Leparoux est originaire de Nantes. Après six années d’études hôtelières, il a forgé son expérience à travers la France et la Belgique, pour arriver en 2011 au Phare de La Méditerranée, où il travaille pendant quatre ans.

Lorsque le fond de commerce est vendu en 2015, le chef part travailler au restaurant L’Insensé auprès de Jason Lechuga, où il obtient une toque au Gault et Millau.

Il revient aux commandes des cuisines du Phare l’an dernier, lorsque Johanna reprend la gérance.

Le restaurant accueille régulièrement des soirées à thème, des animations et des expositions.

Le Phare : Perle du Midi !

Planant sur les splendeurs de la côte languedocienne, le passage dans les hauteurs du Phare offre un moment aussi époustouflant qu’agréable. Siroté dans le ciel languedocien, l’Instant Gorge Fraîche prend en ces lieux une dimension aérienne, face au bleu infini de la Méditerranée.

Merci à Johanna, Maxime et toute l’équipe du Phare.

La Gorge Fraîche

Bière artisanale Sud de France

 

Publié dans Circuits gastronomiques Les Perles du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Mentions légales    Nous contacter