VALRAS-PLAGE : VEDA REPREND O’FAGÔT !

Le restaurant Chez Veda/ O’Fagôt a ouvert ses portes en avril 2019

Du nouveau à Valras-Plage ! Après 9 ans de service à la rue Paul Eluart, le restaurateur Veda reprend l’établissement Ô’Fagot précédemment occupé par Franck Radiu. Grillades et pizza au feu de bois.

A Valras-Plage, le 15 avril 2019

<- Retour à la page d’accueil La Gorge Fraîche

<- Retour au blog La Gorge Fraîche

VEDA 3.0. Le troisième volet de l’histoire Chez Veda a commencé à s’écrire sur le boulevard de la République.

Le sympathique patron succède à Franck Radiu parti vers l’aventure de l’Octopus à Béziers !

C’est en effet au Ô’Fagot que le chef valrassien s’installe, après 9 ans passés à la rue Paul Eluart.

La troisième édition est proche de la deuxième, mais en beaucoup mieux : plus d’espace, des places de parking devant et un nouveau mode de cuisson des viandes. La saison s’annonce d’ores et déjà délicieuse.

Petit clin d’oeil au restaurateur Franck Radiu (L’Octopus), précédent gérant du Fagot 🙂

Veda 3.0 : plus d’espace, des places de parking et cuisson au feu de bois

Un restaurant Chez Veda c’est comme le bon vin, ça se bonifie avec l’âge et le bois.

Le bois, c’est toute la nouveauté de la cuisine du chef ! Le reste, il l’a dans la poche et l’a amené avec lui. A Valras-Plage, on le connait suffisamment pour savoir que son établissement c’est lui : amour des bons produits, simplicité, générosité, tchatche et copains.

La couleur est affichée à l’entrée : ici on est dans le biterrois, vous entrez en zone sudiste ! Les bidons de Gorge Fraîche balisent la terrasse, le maillot de l’ASBH est affiché à l’entrée, les murs sont ornés de croix occitanes, de photos de bringue et du panneau rouge de brigadier.

S’il y a encore quelque précieux pour sonner avant d’entrer, gare à la soufflante ! On sonne pas chez Veda, on rentre, on se tape la bise, on va couper son pain dans la cuisine et on dit Ciao Poulet ! quand on s’en va.

La magie du feu de bois

Comme son nom le laisse entendre, le restaurant dispose d’une longue salle à manger au bout de laquelle trônent la cheminée et le four traditionnel.

Nouveau piano pour le chef d’orchestre qui bat la mesure du fief avec un sarment de vigne. Si la qualité de ses pièces n’a pas changé, c’est désormais au feu de bois que Veda cuisine ses viandes.

Fort de ses braises, le chef affine son talent, pousse sa cuisine dans un pays nouveau.

En bouche, le résultat est exceptionnel. Comme un jus de bon dieu, le délicat fumet s’immisce dans l’assiette de la maison. Veda 3.0 promet de faire chavirer le cœur des carnassiers.

Qualité de viande exceptionnelle

Côté « came » comme dit le biterrois, les bases restent identiques : côtes de bœuf, côtes de veau, gigots et souris d’agneau, lapins, escargots au feu de bois… Même fournisseurs, même excellence, même générosité des parts. Découpées sur planche, dressées sur ardoise avec les frites, la petite salade et bien sûr l’Opinel. Servies pour finir avec le sourire, en toute simplicité comme on sait si bien faire ici.

La Gorge Fraîche en pression

Côté flacons, on retrouvera les domaines vignerons alentours : Valjulius, la Négly, La Liesse, le Château Grézan… Pour la bière artisanale, vous retrouverez notre gamme classique La Gorge Fraîche en bouteille et, belle nouveauté, prochainement en pression.

La disposition de l’établissement offre une séparation entre le bar et la salle à manger. C’est une nouveauté qui, dans la même convivialité, ouvre à des moments plus intimes. Une aubaine pour les amoureux qui devaient jusqu’alors composer avec la rigolade du bar ! A quand la Saint-Valentin Chez Veda ?

Du Vésuvio au Fagot

L’histoire du restaurant est faite de restaurateurs du coin. Des « figures » comme on dit, bien connues des valrassiens.

« Cette bâtisse c’est la maison Edith. Avant le restaurant ça s’appelait « Le Vésuvio », ça a été tenu par Mr Prax, par Gilles Marty, par Fred Tailhades et son épouse Martine, par Franck (Radiu ndlr)… », raconte le chef.

Et de préciser : « je connais bien ce restaurant, j’y ai fait des extras quand j’avais 17 ans ! ». Preuve à l’appui, la photo du jouvenceau devant la cheminée du Vésuvio , fier derrière un cochon rôti encore fumant, à côté de son grand ami Laurent.

Depuis ses débuts à La Madrague, le chef a toujours travaillé à Valras-plage.

Veda à 17 ans au Vésuvio, au côté de Fred Tailhades !

Quant à son ancien restaurant, il est désormais entre les mains bonnes mains de Thibault Penda, sous l’enseigne Le Petit Bœuf.

O’FAGOT/CHEZ VEDA, Perle du Midi !

Notre ami restaurateur continue de séduire les fines gueules. Hissant son pavillon viandard face au front de mer valrassien, la maison poursuit l’aventure sur les bases fidèles qui ont fait Chez Veda

Chaleur, simplicité et excellence de la cuisine, dans le festin de l’instant présent.

Merci à Veda et Patricia.

La Gorge Fraîche

 

Publié dans Circuits gastronomiques Les Perles du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Mentions légales    Nous contacter